désoccuper


désoccuper

⇒DÉSOCCUPER, verbe trans.
Rare
A.— [Le compl. d'obj. désigne une valeur concr. exploitable] Cesser de soumettre à une activité d'exploitation.
[En usage seulement au part. passé passif] Et si son [du nègre] travail n'est pas soutenu, la terre et le capital désoccupés pendant une partie du temps, rendent la production onéreuse (SAY, Écon. pol., 1832, p. 229).
B.— Vieilli. [Le compl. d'obj. désigne une pers. ou une fonction qui la caractérise] Désoccuper la pensée de qqn. Cesser de la soumettre à une préoccupation, à un souci. Madame Alberti cherchoit à désoccuper sa pensée du sentiment qui paroissoit la remplir (NODIER, J. Sbogar, 1818, p. 105).
Vx, emploi pronom. réfl. Se désoccuper de qqc. Désoccuper sa pensée de quelque chose (préoccupation, souci). ,,Se débarrasser, se défaire de ce qui occupoit`` (Ac. 1798).
Rem. Ne figure plus ds Ac. après l'éd. de 1798, qui ajoute ,,Il est plus usité au participe``.
Prononc. et Orth. :[]. Ds Ac. 1718-1798. Étymol. et Hist. XIVe s. trans. « relâcher » (Chron. des quatre premiers Valois, éd. S. Luce, p. 243 ds GDF.); XIVe s. réfl. « se décharger » (ibid., p. 184, ibid.), attest. isolées; 1640 trans. « décharger (de), libérer (de) » (OUDIN, Recherches ital. et françoises, Paris : disocupare, desoccuper); 1663 réfl. (P. DU FOSSÉ, La Vie de Dom Barthelémy des Martyrs, Pierre Le Petit, livre 3, chap. 20, p. 492). Dér. de occuper; préf. dé(s)-. Fréq. abs. littér. :3.

désoccuper [dezɔkype] v. tr.
ÉTYM. XIVe; de dés- (→ 1. Dé-), et occuper.
1 Vieilli. Cesser de soumettre à une préoccupation. || Désoccuper son esprit.
1 Inutilement madame Alberti cherchait à désoccuper sa pensée du sentiment qui paraissait la remplir (Antonia).
Ch. Nodier, Jean Sbogar, III.
2 Le manque fait imaginer jusqu'à la folie l'objet qui manque et sous les couleurs les plus chaudes.
La présence dispense l'esprit d'y songer et le désoccupe.
Valéry, Cahiers, t. II, Pl., p. 953.
2 (Rare; en général au p. p.). Cesser de soumettre à une activité d'exploitation. || La terre restait désoccupée.
DÉR. Désoccupé, désoccupation.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • désoccuper — DÉSOCCUPER, SE DESOCCUPER. v. n. Se débarrasser, se défaire de ce qui occupoit. Il est plus usité au participe. Désoccupé, ée. participe. Homme désoccupé. Esprit désoccupé. Vous me trouverez désoccupé …   Dictionnaire de l'Académie Française 1798

  • désoccuper — (dé zo ku pé) v. a. 1°   Débarrasser, défaire de ce qui occupait. •   Dieu entraîne l âme et la désoccupe d elle même en l occupant de lui, FÉN. t. XVIII, p. 447. 2°   Se désoccuper, v. réfl. Il faut se désoccuper de tout autre soin que de....… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.